Société d'histoire de La Haute-Saint-Charles

Saint-Émile

Avec l'industrie du cuir, l'ancien rang de la Miséricorde - qui porta pendant un bref moment de leur histoire le nom de village Saint-Ignace - se développe : en 1896, près de la moitié de ses résidents sont tailleurs de cuir et tanneurs. En 1912, le nombre de travailleurs du cuir a encore augmenté et l'on trouve maintenant deux épiciers dans la localité et un bureau de poste. La population de Saint-Ignace est assez nombreuse, en 1918, pour demander la création d'une nouvelle paroisse religieuse. Fondée en 1925, pour 700 habitants, elle est placée sous le vocable de Saint-Émile (en l'honneur d'Émile de Carthage, martyr en l'an 250). En 1928, le rang Saint-Romain (situé au sud du rang de la Miséricorde), qui compte une cinquantaine de familles d'agriculteurs, est intégré à la nouvelle paroisse. 

 

Sur le plan civil, Saint-Émile devient une municipalité de village le 26 novembre 1929. Les habitations sont alors concentrées le long du chemin du lac (avenue Lapierre) et la route de la Miséricorde (rue de la Faune). Pendant les deux décennies suivantes, 11 entreprises du cuir s'installent au village. Elle fabriquent surtout des pantoufles, mais aussi des chaussures, des bottes, des gants et des mitaines en cuir.

À vous la parole...

Nous avons brièvement parler d'histoire, nous vous offrons maintenant la section suivante pour vous permettre de partager vos commentaires, vos souvenirs, vos anecdotes concernant la présente section sur Saint-Émile .