Société d'histoire de La Haute-Saint-Charles

Des Châtels

Au début des années 1960, la municipalité de Saint-Ambroise s'ouvre aussi au développement domiciliaire, commerciale et industriel. En 1963, elle prend le nom de Neufchâtel, en référence à Neufchâtel-en-Bray, une ville française libérée par le régiment canadien de la Chaudière durant la Seconde Guerre mondiale. En 1964, la majeur partie de la municipalité de la paroisse devient ville. On entreprend dans les années suivantes le développement d'un secteur résidentiel à l'ouest du boulevard l'Ormière, autour des rues d'Avignon et Miramont.

 

Se sentant isolés, certains quartiers de Neufchâtel, l'Ormière, Saint-Claude et Saint-Raphël tentent en vain de fusionner avec Loretteville à partir de 1965. À la suite d'une étude de regroupement, la ville de Neufchâtel décide au contraire d'annexer la totalité de son territoire à Québec en 1971. Des problèmes d'approvisionnement en eau potable ont motivé sa décision.